Système de veille informationnelle

Comment mettre en place un système de veille informationnelle ?

Chez Projexion nous accordons une importance particulière à la veille car c’est une activité continue qui nous permet de nous tenir informés des publications récentes au sujet de nos activités professionnelles, de nos domaines de recherches et de nos centres d’intérêt. La veille informationnelle regroupe la veille technologique, la veille économique, la veille commerciale, la veille juridique et la veille scientifique.

 

Dans cet article, Justine Marchienne, consultante et chef de projet digital chez Projexion, vous propose une méthode pour mettre en place un système de veille de façon efficace et pertinente.

 

En introduction …Qu’est ce que la veille informationnelle?

De nos jours, les métiers se transforment très vite. De nouvelles méthodes de travail et des nouveaux outils fleurissent régulièrement. Il est nécessaire d’avancer dans sa vie professionnelle au rythme de ces changements. C’est pourquoi, quel que soit votre métier, votre profil, que vous soyez sorti de l’école ou en poste depuis de nombreuses années, il est très important de se tenir informé des avancées dans son domaine. Mettre en place un système de veille informationnelle qui consiste à surveiller votre environnement de façon active est un moyen pratique pour y parvenir.

 

Première étape : Déterminez vos objectifs de veille

La première chose à faire avant de se lancer plus en détail sur la mise en place d’un système de veille est de prendre le temps de déterminer vos objectifs. En effet, comme tout projet, la mise en place d’une veille nécessite de clarifier les enjeux et de définir des objectifs qui devront être SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini).

Pour cela, couchez sur papier votre environnement professionnel (votre secteur d’activité, votre branche de métier…) puis faites le bilan de vos forces et faiblesses personnelles.

Ceci vous permettra de trouver facilement votre ou vos objectifs de veille dans le but de combler vos points faibles. Votre veille pourra alors s’orienter sur de la découverte de nouveaux outils, la maîtrise de soft skills, ou encore sur l’approfondissement de compétences techniques par exemple.

 

La première chose à faire avant de se lancer plus en détail sur la mise en place d’un système de veille est de prendre le temps de déterminer vos objectifs.

 

Deuxième étape, sélectionnez vos sources d’informations

Prenez le temps de parcourir le web à la recherche des sources les plus pertinentes pour vous. L’information peut venir de plusieurs types de médias. En voici quelques exemples :

 

  • Sites et blogs spécialisés : il vous suffit de faire des recherches précises dans votre moteur de recherche habituel pour les trouver.

 

  • Podcasts : si vous ne vous y êtes pas encore mis, l’écoute de podcasts peut être une très bonne alternative à la lecture. Il suffit de vous rendre sur l’application Podcasts de votre smartphone et de rechercher les contenus via le moteur de recherche.

 

  • Vidéos (Youtube, Viméo) : là encore, le format vidéo peut être très intéressant (vidéos d’actualité, vidéos de vulgarisation de sujets complexes…)

 

  • Réseaux sociaux (Linkedin, Twitter) : Suivez des personnalités influentes dans les domaines que vous souhaitez travailler. Votre fil d’actualité commencera alors à se construire et permettra d’alimenter votre veille.

Les réseaux sociaux peuvent aussi être utilisés comme des moteurs de recherche grâce à la recherche par #hashtag. Par exemple, si vous souhaitez vous tenir informé des dernières tendances en terme de marketing sur le web vous pouvez faire une recherche à l’aide de #marketingdigital.

L’avantage des réseaux sociaux est qu’ils sont le relai de nombreuses typologies de formats dont on peut avoir besoin (articles de journaux, vidéos, supports ludiques , articles de blog…)

Vous pouvez bien sûr suivre tous les moyens cités plus haut ou bien ne vous concentrer que sur quelques-uns. Mais parfois on peut se sentir un peu perdu au moment où l’on cherche des sources utiles et fiables.

 

N’hésitez pas à vous inspirer des personnes qui vous entourent! Interroger une personne qui exerce le poste que vous convoitez ou qui est employé dans le même type d’entreprise que vous et connaître ses propres sources d’information vous orientera dans la mise en place de cette démarche de veille.

 

 

3ème étape : la mise en place du système de veille

Une fois votre objectif de veille déterminé et vos sources identifiées, il est temps de vous y mettre ! Il existe plusieurs manières de procéder :

Solution 1 : Aller chercher l’information sur chaque média, un par un, source après source, sur tout ce qui vous intéresse.

 

Solution 2 : S’abonner à des newsletters. Si vous n’avez pas la phobie des emails, cette solution est une bonne alternative puisque ce n’est plus à vous de faire l’effort d’aller l’information, elle vient à vous directement.

 

Solution 3 : Mettre de côté chaque contenu qui a retenu votre attention pour une lecture différée. Combien de fois est-on tombé sur un article en s’étant dit : je le lirai plus tard ?

Pour cela, l’utilisation d’un outil de sauvegarde de contenu peut être très utile. Exemple : Pocket  (LIEN ://getpocket.com/)

 

Solution 4 : Utiliser un agrégateur de contenu. L’utilisation d’un agrégateur de contenu est très simple. Il suffit de choisir vos sujets et vos sources d’informations. L’agrégateur vous permet de retrouver tous les contenus dans un seul fil d’actualité.

Exemple d’agrégateur : FlipboardFeedly

 

Et enfin : Partagez votre veille !

Puisque vous avez déjà effectué un gros travail de recherche jusqu’à maintenant et que vous n’êtes probablement pas le seul à vouloir faire de la veille de ces sujets, il peut être intéressant de la partager.

En interne de votre entreprise, vous pourriez écrire une newsletter de façon régulière sur vos sujets ou bien encore partager des articles sur le réseau social interne. Vos collègues seront probablement ravis.

Sur LinkedIn, partager un article avec quelques mots sur vos convictions est un bon moyen de recueillir des remarques de la part de vos contacts.

Pour aller plus loin et si vous disposez de plus de temps, il est également intéressant de créer un espace où vous pourriez regrouper la synthèse de toute votre veille, que ce soit en partageant des liens de redirection vers des contenus déjà existants ou bien en créant des synthèses sous forme d’infographie par exemple (Canva est un super outil). Pour cela, les supports de partage de veille peuvent prendre plusieurs formes :

  • rédaction d’un un blog (exemple : WordPress)
  • utilisation d’un outil de type journal (exemple Wakelet)
  • création d’un compte Medium

 

Sur Linkedin, partager un article avec quelques mots sur vos convictions est un bon moyen de recueillir des remarques de la part de vos contacts.

 

Encore quelques conseils …

 

  • Toujours vérifier les sources des contenus et diversifiez les. Pensez à vérifier l’identité des auteurs et leur séniorité sur les sujets.

 

  • Réajustez en permanence vos contenus suivis, supprimer les contenus qui ne vous conviennent pas ou plus.

 

  • Informez vous mais pas trop. En effet, suivre trop de contenus risque de vous donner l’effet d’un surplus d’informations et vous risqueriez de ne rien consommer du tout. Il est préférable de prendre le temps de choisir ses sources et de ne pas trop s’éparpiller.

 

  • Dégagez vous du temps dans votre agenda et définissez une fréquence et les meilleurs moments pour vous informer. Cela peut être au petit déjeuner, pendant une pause au travail ou dans les transports par exemple.

 

Informez vous mais pas trop. En effet, suivre trop de contenus risque de vous donner l’effet d’un surplus d’informations et vous risqueriez de ne rien consommer du tout.

 

Cette méthodologie et ses conseils sont évidemment à ajuster au contexte organisationnel , à votre type de poste et aux objectifs que vous poursuivez !

 

 

Justine Marchienne, Consultant en organisation & management de projets

Justine Marchienne

Consultante en Organisation et Management de Projet

 

 

Projexion est un collectif de consultants au service de vos projets de transformation. Nos consultants disposent d’expériences variées au sein de secteurs diversifiés : retail, secteur public, institutions financières, industrie… et interviennent autant sur des projets digitaux, de l’architecture d’entreprise, de la formation que de l’accompagnement au changement.

 

Vous souhaitez échanger sur la veille informationnelle et nous faire part de vos remarques ou compléments méthodologiques ? Partageons autour de vos problématiques !

 

Soyez averti(e) de nos prochains évènements et publications via LinkedIn !